Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paniers de légumes bio, Conseil et Formation, à 1H de Tours (37) et de Poitiers (86) - Sur Smartphone sélectionnez le mode: "voir version ordinateur" !

Ferme des Châtaigniers

Famille, Nature et Agriculture familiale

Récemment, je lisais une interrogation émanant d'un groupe associatif.
Faut-il enseigner la famille, ce qu'est une personne, un projet de société, ... ?
Oui, il faut retrouver les bases du vivant, pour que l'enseignement fonde une culture du présent qui soit promesse d'avenir .

La famille avant de devenir une idée, est de façon assez évidente une réalité naturelle, condition de notre naissance et de transmission de la vie (nous avons tous ou presque, fait cette expérience naturelle donc éco-logique de naître d'un homme et d'une femme).

La famille est donc au moins dans sa dimension nucléaire, actuellement incontournable. Elle est ausssi nécessaire si l'on veut garder une reproduction respectant la biodiversité et la simplicité du processus (deux principes irremplaçables qui fondent la résilience, donc la sécurité de l'espèce).
Nous devons donc accepter avec bienveillance qu'il soit parfois trop simple...
 
Mais il y a ensuite la dimension sociale de la famille, c'est un lieu intermédiaire de promotion de la personne et de transition vers l'espace social. C'est tout un programme d'accompagnement au long cours.

 

La famille est donc une bordure au sens de la permaculture.

 

Et à partir de là, existe une possibilité d'ouverture et d'accueil. Puisqu'il n'y a aucune raison pour que cette compétence soit  limitée aux seuls membres issus directement de son sein. Ceci peut être  pour certains l'occasion de compléter ce qui a été vécu dans leur famille d'origine (une richesse).
 
Un programme d'enseignement sur la famille devrait, à mon sens, aborder trois grands axes:
1- l'aspect physio-logique, lien entre nature intérieure et extérieure (son environnement)
2- l'aspect psycho-socio-logique, lien entre la personne et l'autre ou les autres
3- Plusieurs questions éthiques:
       * le devoir de transmettre, la séparation
       * protéger la vie, les plus faibles
       * l'exercice du pouvoir
       * bonheur, souffrance
 
Si ce sujet vous interesse contactez-nous

 

agriculture familiale
agriculture familiale
agriculture familiale
agriculture familiale
agriculture familiale

agriculture familiale

En 2014 l’Onu a retenu l'agriculture familiale

 comme thème majeur  !...

Qu'est ce que l'agriculture familiale?

C'est d'abord une communauté organique naturelle qui doit réussir une tâche pas seulement économique, mais aussi un engagement de vie en commun dans la durée.

La contribution intergénérationnelle est possible, y compris les enfants et les personnes âgées .

La gratuité fait donc parti du paysage. Mais ce modèles social n'est ni encouragés ni reconnus ...

Si ce type d'agriculture ne permet pas de faire des économies d'échelle, mais l'inclusion de nombreux acteurs dans un travail qui a du sens !

 

"Ce type d’agriculture constitue l’immense majorité des agricultures du monde : elles regroupent 2,6 milliards de personnes soit près de 40 % de la population mondiale au sein de 500 millions d’exploitations agricoles."

 

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture dit que face à l'agriculture industrielle il faut un modèle alternatif garantissant la durabilité par une approche agro-écologique … (c'est beau !)

 

Le ministère de l'agriculture dit aussi: "Le modèle de l’agriculture familiale se caractérise par un lien fort entre le capital productif et le patrimoine familial … Les agricultures familiales bien que très diversifiées…. ont néanmoins une profonde unité et présentent de nombreux atouts pour relever les défis alimentaires, sociaux et environnementaux:

 

 lutter contre la pauvreté, maintenir et créer des emplois en milieu rural, 
 gérer les ressources de façon durable, 
 favoriser l’émergence d’un tissu rural riche, 
 s’adapter et innover face à des contextes changeants.

 

Bien sûr l'agriculture familiale dont parle le gouvernement ce n'est pas seulement l'agriculture "d'autosuffisance familiale" comme nous la pratiquons aux Châtaigniers! Mais cela peut être une étape. Pour nous, cela a été nécessaire pour : "s’adapter et innover face à des contextes changeants" que nous avons rencontrés …

 

J'en profiterais pour ajouter une réflexion sur le rôle particulier de "la famille": Par cette article, son importance si rarement reconnue ces derniers temps en fait au moins le pilier de cette agriculture !

 

Au préalable, il est bon de redire le premier rôle de "la famille". Elle permet la prime éducation des enfants, l'émergence de personnes autonomes, libres d'exprimer leurs différences et capables de faire évoluer de façon responsable ce que les parents ont commencé. Ceci permet quelques bonnes transmissions et souvent de l'innovation. (nous avons autour de nous des exemples de conversion en "Bio" au changement de génération) .

"Chacun son temps, la roue tourne,…" le rôle du père est limité dans le temps contrairement à la direction d'une organisation (quelqu'elle soit).  Malgré tout ce qui peut être dit sur l'autoritarisme paternel, une institution risque objectivement plus de peser lourd et longtemps sur chaque individu. Il y a aussi moins de promotion dans une grande organisation. Même une institution démocratique et dirigée au consensus finit rien que par sa taille à être lourde pour ses membres (ce que "la loi des nombres" nous présente comme un fait).

 

D'autre part, si l'on se positionne sur une agriculture écologique, qui fait la promotion de la reproduction durable et naturelle aussi bien pour le végétal que pour l'animal; il faudra bien se poser un jour la question de notre volonté pour notre propre espèce !!!

Si nous ne voulons pas de l'alimentation industrielle comme de la reproduction industrielle des êtres*, nous devons demander que la famille soit confirmée dans son rôle de procréation. Cela n'empêche pas des assistances médicales, comme dans d'autres domaines de la vie. Mais attention au dérapage par généralisation … (les ogm nous donnent de bons avertissements).

 

* situation parfaitement décrite dans "1984": le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article